Le fonds de Solidarité Logement

Montpellier Méditerranée Métropole est responsable pour les logements se trouvant sur une commune de son territoire de la gestion du Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL). Cette mesure rend possible l’accès à un logement ou aide à conserver celui que l’on occupe.

C’est le département de l’Hérault qui gère ce fonds pour les communes hors territoire de la Métropole.

MODE D’EMPLOI
Le FSL est sollicité à partir d’un dossier instruit par un travailleur social habilité. Le dossier est examiné par une Commission qui propose au Président du Département des modalités de réponse. Les décisions sont prises en s’appuyant sur le règlement intérieur du dispositif.
Quelles aides ?

Le FSL est accordé sous forme de prêt et subvention, en fonction de vos ressources et du règlement intérieur départemental. Les décisions sont notifiées aux personnes dans le cas d’un accord ou d’un rejet. Le versement des aides est assuré par le gestionnaire financier et comptable du Fonds : la Caisse d’Allocations Familiales de l’Hérault.

ACCEDER A UN LOGEMENT
Le FSL peut vous apporter des aides financières pour :

  • le dépôt de garantie (caution) ;
  • le premier loyer ;
  • 80% du 2e loyer (sauf pour des logements ouvrant droit à l’aide personnalisée au logement) ;
  • l’assurance habitation (forfait) ;
  • l’ouverture du compteur électricité et gaz ;

En savoir plus :
Site Internet de Montpellier Méditerranée Métropole : https://www.montpellier3m.fr
Site internet du département de l’Hérault : http://www.herault.fr/le-fonds-de-solidarite-pour-le-logement-fsl

Habitat Jeunes Montpellier

INFO COVID

En raison des annonces gouvernementales en lien avec la crise sanitaire, nous vous informons que l’accueil physique et téléphonique de l’association ainsi que le service boutique logement  et le restaurant associatif seront fermés du mardi 6 avril au dimanche 2 mai 2021.

Les réunions d’informations organisées les mardis et samedis à 10h00 sont donc annulées et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Pour les personnes qui bénéficient déjà d’un accompagnement, les conseillères logement maintiendront leurs missions.