Accueil > Actualités > Le brunch Habitat Jeunes Montpellier

Le brunch Habitat Jeunes Montpellier


Le samedi 1er juin, au sein de la résidence Fontcarrade, Habitat Jeunes Montpellier a convié les résidents à son brunch estival. Dans une atmosphère studieuse, cette journée a permis de préparer la semaine du logement qui aura lieu du 24 au 28 juin.

Habitat Jeunes Montpellier à instauré depuis 3 ans cette journée de rencontre et d’échanges autour des valeurs associatives partagées par tous.

50 personnes ont œuvré de concert pour apporter ensemble une réflexion sur le logement des jeunes au travers de thématiques essentielles telles que : habiter son quartier et habiter ensemble.

Cette journée sous le signe de la convivialité a été aussi l’occasion de :
 Rendre compte de l’étude sur « la participation des résidents à la vie associative » réalisé par Sarah Pedoni dans le cadre de son DEJEPS.
 Faire un retour sur les décisions du conseil de vie sociale autour de la réalisation du livret d’accueil élaboré avec l’ensemble des représentants des résidents et d’en présenter la maquette.
 De lancer la dynamique de la semaine du logement à travers la visualisation d’un Web documentaire « être jeune et se loger » réalisé par le chargé de communication en lien avec le service boutique logement.
 De mobiliser les participants sur l’événement « flash mob » qui sera proposé lors de la semaine nationale d logement des jeunes.
 De partager un repas réalisé par l’équipe du restaurant associatif…

PRESENTATION ET SYNTHESE DES ATELIERS

Atelier table ronde : Habiter son quartier

En amont de l’atelier une consultation a été proposée sur chaque résidence. Un mur d’expression sur la thématique à permis à 50 jeunes de donner leur avis. L’objectif étant de fédérer en amont les jeunes sur la journée et permettre aux jeunes ne pouvant venir le jour J de pouvoir s’exprimer. Pour le mur d’expression, deux thématiques ont été proposées, « Habiter son quartier » et « mes bons plans dans mon quartier ».

De la première partie, ressort une volonté de connaissance de son environnement et des ses voisins. Les notions de vivre ensemble (Citoyenneté, respect, politesse…) sont essentielles pour habiter son quartier.

Dans la seconde partie les résidents ont partagé quelques adresses et lieux ressources. Nous avons constaté leur difficulté à valoriser leurs pratiques quotidiennes et leurs connaissances sur leur quartier et leur environnement.

L’atelier a réuni 24 jeunes résidents, salariés et membres du conseil d’administration. Il s’est déroulé autour de la méthode d’animation du photo langage. 10 photos liées à la thématique ont été présentées à l’ensemble du groupe, chacun pouvant s’exprimer autour d’une image choisie, soit collectivement soit individuellement.

Synthèse de l’atelier :
Nous avons relevés que les participants sont fortement orientés vers des valeurs et de lien social, de vivre ensemble un territoire adapté et conçu pour favoriser tous types de rencontres. L’aspect proprement urbanistique et architectural n’a pas été plébiscité par les participants.

Atelier table ronde : Habiter ensemble

La thématique du « vivre ensemble » « habiter ensemble » a été développée directement lors de la journée. Il n’a pas été proposé d’action de consultation en amont. L’atelier à réuni 30 participants, jeunes résidents, salariés et membre du conseil d’administration.

L’atelier s’est déroulé en deux temps :

En premier lieu, un jeu de rôles sous forme de « speed living » a été réalisé. Chaque participant s’est vu attribuer un personnage. Les participants été positionnés soit en recherche, soit comme offrant un logement. Ils ont pu expérimenter et connaître les différentes possibilités d’habiter ensemble, et définir les avantages et inconvénients de chacone. Suite à cela, ils ont pu mettre en commun ce qu’évoquait pour eux « habiter ensemble ».

Synthèse de l’atelier :
A l’issue du jeu de rôle et de l’échange sur la thématique, les participants ont pu poser des mots qui ont contribués à donner leur vision de l’ « habiter ensemble ».

Tout comme dans l’atelier précédent les participants sont fortement orientés vers des valeurs de lien social. L’aspect pécunier rentre toutefois en compte dans le choix du mode d’habitat.

Au cours de ces deux ateliers nous avons pu remarquer que malgré le fait qu’ils ne sachent pas toujours l’exprimer clairement, les jeunes accueillis sur nos résidences ont intégrés et sont porteurs des valeurs inhérentes à notre projet associatif.